© Wild Fire ©

° Un monde où la magie ancienne règne °
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Personnages de Fleur

Aller en bas 
AuteurMessage
Arc-En-Ciela
¤ Modo ¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 381
Age : 23
Date d'inscription : 07/10/2006

Feuille de personnage
Nom:
Pouvoir:
Amour:

MessageSujet: Personnages de Fleur   Sam 12 Avr - 1:13

|| Nom : Arc-En-Ciela
|| Surnom : Ciela
|| Age : 10 mois
|| Sexe: Femelle

|| Parents : Lys et Sky ( Décèdés )
|| Histoire : Il y a très longtemps, environ 40 ans, une jument blanche comme la neige et un étalon bai clair se rencontraient. Ils s'aimaient profondémment depuis longtemps. Ils avaient passé leur jeunesse ensemble et désiraient vivre l'un avec l'autre. Ils finirent par s'accoupler. Une pouliche palomino qui s'appelait Lys naquit de leur union.

Plus loin, un étalon noir regardait un jument aubère du coin de l'oeil. Ça fesait plusieurs jours qu'il l'observait. Il lui trouvait une grande beauté. Il était trop gêbé pour l'approcher et encore moins lui parler. C'est elle qui fit le premier pas. Elle s'avanca vers lui et le regarda de ses yeux violet. Il bredouilla un "bonjour" presque innaudible. Il était sous le charme. Tous les deux étaient des solitaires aussi. Ils apprirent à se connaitre et à s'aimer. Un petit poulain noir aux pattes blanches naquit.

Plus tard, Lys se promenait loin de ses parents. C'était la petite fille de la jument blanche. Elle lui avait désobéi et se rendait en gambadant dans le jardin. Elle n'aimait plus l'herbe, qu'elle trouvait fade et sèche. Elle préfèrait de loin les fruits et les légumes. Elle croqua dans un belle pomme rouge, pendante sur un branche basse. Puis, une poire jaune capta son attention. Elle était trop haute. Un étalon cuillit le fruit avant elle. Elle le fusilla du regard, mais vit ensuite qu'il la lui tendait. Elle la pris dans sa gueule, non pas un frisson étrange qui lui avait traversé l'échine. Elle entreprit de macher la chair juteuse et de regarder à la dérober l'étalon noir et blanc... Il déterrait des légumes vert à pois oranges fluo pour les engloutir ensuite. Il croisa le regard d'Elleira et s'aprocha d'elle avec le légume. Elle le pris délicatement et le dégusta. Il avait un gout de lime et de melon d'eau. Elle le remercia et s'en alla. L'étalon la regarda partir avec un pincement au coeur.

Vers la fin du mois, le destin les réunis. Ils se regardèrent comme si c'était la première fois qu'ils se voyaient avant de se reconnaître. Ils passèrent bacoup de temps ensemble avant de se prendre pour amant.

Un jour de juin, ou la température était élever au maximum, la jument palomino, Lys, mettait à bas à une petite pouliche blanche, moi. L'heureuse maman me regarda d'un air tendre et chercha des yeux le père. Il n'était pas là. Il allait chercher ses parents, qui se faisait très vieux. Ils avait à peu près tous les deux 37 ans.

Pendans ce temps là, l'étalon noir allait bel et bien chercher ses géniteurs. Ils trouva son père, étaller par terre, le ventre déchirer, mais encore en vie. Il observa son vis et murmura un "va-t-en" à son fils. Il ne l'entendit pas, trop occuper à chercher sa mère, qu'il de trouva pas. IL l'avait emmener. IL était en train de la manger, sûrement. Il creusa un trout qui lui prit tout son temps pour l'enterrer. La jument blanche était très inquiète, il n'était toujours pas revenu... Il gallopa pour retrouver sa mère, mais son effort fut vain. Il ralla chercher les parents de sa belle. Il trouva le mère de celle-ci en excellente santé pour son âge avancer et son amant un peu plus amocher. Il les ammena après de Lys, tout en pensantà la mort des siens. Il arriva devant la jument palomino et me regarda de ses deux yeux vert émeraude. Elleira se leva et chercha ses beaux parents du regard. Elle ne les vit pas en regarda son amant. Il secoua la tête. La jument n'avait eu qu'à voir ses yeux pour comprendre... Ils fétèrent ma naissance, en même temps que la disparition de mes grand-parents paternels.

Après la petite fête, ma grand-mère resta avec moi ainsi que mon grnd-père, car mes parents allaient voir les petits de leurs amis. Ils revinrent tard, pendant que je dormais...
Un mois plus tard, mon grand-père s'éteignit de viellesse et l'on enterra près du lieux de ma naissance. La mère de la mienne perdait peu à peu de ses forces, sans toutefois le laisser paraître. Mon père alla chercher un nouveau paturage, parce que le nôtre commençait à être vide. L'herbe avait toute été dévorer et il n'y avait que très peu d'abres. Après de longues recherche, il trouva un endroit parfait. Un petit ruisseau coulait et il y avait de l'herbe en abondance, ainsi que des fleurs multicoles. Il prit une plante inconnue qui goûtait très bon pour la raporter à sa bien aimée. Elle le mangea en le savourant, ne se doutant pas qu'elle était empoisonné...

Quelques semaines après, les deux tourtereaux s'éteignirent d'une vilaine façon au nouveau territoire. Ils avaient continuer de manger la plante venimeuse. Moi et ma grand-mère furent épargnées, car elle préfèrait elle aussi les fruits et légumes. Quant à moi, je buvait encore du lait. Bien que le poison se rendait jusqu'à sa mamelle, je ne fus que malade pendant deux bonnes semaines qui passèrent lentement. Il ne me restait plus qu'elle pour s'occuper de moi...

Les mois passait et la veille juments sentait ses forces décliner plus rapidement de semaine en semaine. Elle savait qu'elle allait mourir bientôt...

J'eu bientôt 6 mois, bien que très jeune, j'étais vive et joyeuse. Si ma mère avait été là, elle m'aurait sûrement dit:
" Ma chère enfant, tu ressembles tellement à ma mère... "
En effet, j'avais la même robe qu'elle, blanche et j'avais aussi hériter des ses yeux cyan. Par contre, les miens avait des nuances de violet, venant de mon père. Si les jours passaient vites, je grandissais aussi rapidemment qu'eux.

Un matin, je me réveillai et regardai la vielle jument blanche, comme moi. Je viens me blottir contre elle et regarda les nuages passer. "Tout allait si vite" pensai-je en me levant pour aller boire. Nous avions découver que c'était la fleur noir qui était enpoisonnée et qu'il ne faillait pas la manger. Je passai à côté de l'une d'elles et la piétina. Elle avait tué mes parents, donc je la tuerai aussi.

Et le temps passa, aussi lentement que l'eau coule le long d'une rivière...


|| Caractère : Je suis très curieuse. Malheureusement, je suis souvent à la mauvaise place au mauvais moment. Je serai toujours fidèle envers ses amis. Très énergique et gentille, j'adore jouer avec les autres. Je suis aussi très débrouillarde.Je desteste voir les gens souffrir et esseyera de régler les problème en parlant et non avec la violence. Par contre, suis très impatiente et par contre un peu colérique. J'ai aussi un fort tempéremment. Je n'aime pas dire que j'ai besoin de quelqu'un. Je suis pas très courageuse mais j'aime bien les défis. J'exige d'être traité avec respect. J'apprend très vite

|| Pouvoir (1 unique pourvoir): Contrôler la végétation
|| Clan : Divin

----------------------------------------------------------------------

|| Preuve de lecture du Règlement : Oki by Ëllita
|| Comment as-tu découvert le forum : Heu...
|| Des remarques ? : Coucou tout le monde !

_________________

! Clik !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter-mundus.superforum.fr/
 
Personnages de Fleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Wild Fire © :: © Présentation © :: Archives-
Sauter vers: